Disconnecteur

Le contrôle réglementaire des disconnecteurs (BA, CA)

Docolab, la solution qui facilite la réalisation des contrôles réglementaires et l'édition des rapports de maintenance des disconnecteurs de votre entreprise.

DOCOLAB, la solution qui facilite la réalisation des contrôles réglementaires et l'édition des rapports de maintenance des disconnecteurs de votre entreprise.

Le module disconnecteur vous permet de réaliser le contrôle étape par étape d’un disconnecteur, depuis l’application mobile DOCOLAB.

Le rapport PDF généré est envoyé sur le portail et peut être ensuite géré, édité et archivé…ajoutez-y des photos que vous retrouverez dans le rapport et sur le site (au format natif de votre mobile)

Retrouvez votre historique de contrôle, justifiez en deux cliques sur le site DOCOLAB. Ce module offre une plus grande fiabilité dans le contrôle des disconnecteurs et permet d’être en conformité avec la règlementation.

Pour réaliser vos contrôles, nous vous conseillons l’utilisation d’un appareil de contrôle adapté et fiable ANCD104 ou ANCD302

Partenaire de www.matam-france.com, MATAM Fabricant d’appareils de contrôle de disconnecteurs.

Disconnecteur
Loupe

Un rendez-vous de découverte

Validation

Un jour de paramétragede votre solution

cadenas

Un accès sécurisé par utilisateur

texte

Une présentation de la solution

appel

Un support annuel

La solution idéale pour

groupe de personnes

Les propriétaires de disconnecteurs

engrenages

Les sociétés de maintenance

vent

Les moniteurs en installations thermiques et climatiques

clé à molette

Les plombiers et chauffagistes

doigt levé

Les fonctionnalités docolab "disconnecteur"

Pour l'équipe

  • L’établissement des certificats de conformité depuis l’application
  • Description technique
  • Processus de contrôle par matériel
  • Archivage de preuves photo
  • Demande d’interventions préventive ou curative
  • Aide au diagnostic
  • Rapport de preuve d’intervention en un clic
  • Planning d’intervention

Pour la direction

  • Contrôle des certificats de conformité depuis l’application
  • Une vision global de son parc ou des matériels de vos clients
  • Anticipation des interventions avant les dates d’échéance
  • Gestion de votre équipe optimisée
  • Inventaire de stock de pièces
  • Rapport des ressources utilisées par matériel ou parc ou client
  • Historique de certificats par utilisateurs
  • Edition de rapport d’interventions automatisée
docolab sur tous les supports

Restez connectés

  • 100% dématérialisé
  • 100% sécurisé
  • 100% mobile
  • 100% disponible
  • 100% collaboratif
  • 100% personnalisable

Les avantages

  • Une conformité certifiée simplement et rapidement
  • Optimisation de la gestion des planning
  • Un gain de temps de gestion
  • La sérénité en cas d’incident chez vos clients
  • Le contrôle de gestion interne simplifié
  • La preuve d’intervention en un clic
  • Données stockées sur nos serveurs sécurisés
  • Aucune formation nécessaire
  • Aucun matériel spécifique nécessaire

Obligations légales au contrôle des disconnecteurs

Source : legifrance.gouv.fr

Article 16 – Circulaire ministérielle du 13 septembre 1978 “Les installations d’eau ne doivent pas être susceptibles, du fait de leur conception ou de leur réalisation, de permettre à l’occasion de phénomènes de retour d’eau, la pollution du réseau public d’eau potable ou du réseau intérieur de caractère privé, par des matières résiduelles ou des eaux nocives ou toute substance non désirable.”

Les appareils antipollution sont régis par des lois et des décrets et sont soumis à un contrôle périodique obligatoire”

Les obligations de maintenance des appareils sont fixées par : Règlement sanitaire départemental type.

Protection sanitaire des réseaux d'eau potable

L’eau que nous utilisons chaque jour est distribuée au travers d’un réseau très complexe de canalisations. Ce réseau dessert aussi bien des installations domestiques, urbaines, agricoles, qu’industrielles. Le risque de pollution par retour d’eau est omniprésent. Une législation a donc été établie pour pallier à ces risques de pollution.

Extrait du règlement sanitaire départemental type

Plus récemment, un décret a été instauré dont vous trouverez plus d’explications ci-dessous :

LA DISCONNEXION

LES DÉCLARATIONS OBLIGATOIRES

LE CONTRÔLE OBLIGATOIRE

La réglementation, issue notamment du règlement sanitaire départemental, impose qu’une installation ne puisse polluer le réseau d’eau potable public ou un réseau privé collectif en amont, destinée donc à la consommation humaine, par un quelconque retour d’eau polluée vers ce dernier.

Ceci pourrait, en particulier, se produire au niveau du système de remplissage de l’installation. Or le circuit contient en effet de l’eau non potable, voir potentiellement fort dangereuse pour la santé, avec un mélange de boues, de produits chimiques (inhibiteur de corrosion), d’antigel, mais aussi potentiellement de bactéries …

L’article 16.7 du règlement sanitaire départemental présente les installations comme circuits à risques pour les réseaux de distribution d’eau potable. A cet effet, l’installation ne doit pas pouvoir être en relation directe avec le réseau d’eau potable. Le retour d’eau (c’est-à-dire la circulation inversée du fluide de l’installation vers le réseau) est responsable de 20,6% des cas de pollution (extrait d’une étude menée sur 82 départements entre 1986 et 1988). Le propriétaire de l’installation polluante, lors d’une pollution du réseau, sera civilement et pénalement responsable (Règlement Sanitaire titre 1 art.16).

Ce même règlement sanitaire départemental prévoit à l’article 16.3 qu’il faut donc prévoir une coupure ou un bac de disconnexion entre le réseau d’eau potable et le circuit fermé de l’installation de chauffage. Les ensembles de protection contre les retours d’eau sont définis dans la norme NF EN 1717. Les réservoirs de coupure et les bacs de disconnexion peuvent être remplacés par des disconnecteurs à zone de pression réduite contrôlable. L’appareil et ses éléments annexes doivent être maintenus en bon état de fonctionnement : des essais de vérification des organes d’étanchéité et de mise à décharge comportant les mesures correspondantes sont effectuées périodiquement sous la responsabilité du propriétaire et au moins une fois par an.

Bouton retour en haut